BTS Commerce International : Tour d’horizon!

BTS Commerce International : Tour d’horizon!

BTS Commerce International : guide complet

 

Le BTS CI – Commerce International – est l’un des quatre Brevets de Technicien Supérieur dédié au commerce, avec le BTS Négociation et Relation Client, le BTS Management des Unités Commerciales et le BTS Technico-commercial. Tourné vers le commerce international, comme son intitulé le précise, le BTS CI vous permet d’intégrer rapidement le monde professionnel et de travailler dans un domaine qui dépasse les frontières de la France.

 

À qui s’adresse le BTS Commerce International

Le BTS Commerce International s’adresse aux personnes qui aiment voyager et parler les langues étrangères. Vous devez faire preuve d’ouverture d’esprit et aimer découvrir d’autres cultures pour les comprendre et ainsi établir de bonnes relations sociales.

Vous devez vous intéresser aux mécanismes du commerce et apprécier la communication et les relations sociales qui sont indispensables pour toute négociation.

Le BTS CI est un diplôme national, reconnu comme RNCP niveau III. RNCP signifie Répertoire National de la Certification Professionnelle. Il est donc valable partout et donne de la crédibilité à votre CV. Les employeurs apprécient les BTS, car ce sont des formations professionnalisantes qui façonnent des étudiants ancrés dans la réalité du terrain.

 

En quoi consiste le BTS Commerce International

La mondialisation a rebattu les cartes du commerce international. L’ouverture des marchés de l’Union Européenne, ainsi que la démocratisation des transports en général et du transport aérien en particulier ont permis une ouverture beaucoup plus vaste sur l’étranger. Les bouleversements économiques jouent également un rôle non négligeable dans le commerce international. La Chine en est l’exemple le plus frappant. Alors qu’elle était considérée comme un pays pauvre et sous-développé il y a vingt ans, elle rivalise aujourd’hui pour la place de première puissance commerciale mondiale avec les États-Unis.

Pour les étudiants en BTS CI, ces changements sont une bénédiction, car ils multiplient les opportunités de travail à l’international. Parmi les tâches qui leur incombent, ils apprennent à établir une veille permanente sur les marchés étrangers, élaborer des offres en comprenant tous les enjeux de l’achat et de la vente, suivre commercialement et administrativement tout le processus de la transaction de A à Z…

L’apprentissage des langues étrangères est indispensable. L’anglais demeure toujours la langue mondiale pour le commerce. Il doit être parlé, lu et écrit couramment. Toute langue étrangère supplémentaire représente un atout indéniable sur un CV. Le chinois et le russe sont des langues peu enseignées, mais extrêmement recherchées. 

L’enseignement général détaille l’utilisation des nouvelles technologies – et leur application pour l’information et la communication – ainsi que tout ce qui a trait à la législation, différente dans chaque pays. D’autre part, l’éthique et la déontologie ne sont pas oubliées, pour des relations commerciales saines et productives.

Une partie des cours porte sur la connaissance des marchés étrangers, en prenant en compte les différences du cadre juridique, économique, mais aussi culturel. On ne négocie pas de la même façon sur tous les continents et il est important de comprendre le fonctionnement psychologique d’un partenaire commercial pour aboutir à de bonnes négociations.

 

Le management interculturel

C’est un réflexe naturel que d’envisager le monde sous son point de vue et celui-ci est fortement influencé par notre société et notre socle culturel. Or, dans une négociation commerciale, il faut comprendre le point de vue de l’autre. S’il vient d’une culture différente, les réactions peuvent être pour le moins inattendues si vous n’y êtes pas préparé.

C’est là qu’intervient le management interculturel. Vous allez découvrir comment d’autres cultures appréhendent le monde. Vous vous rendrez compte qu’un Latin (les Français appartiennent à la culture latine) ne raisonne pas du tout comme un Asiatique par exemple. Ce qui vous apparaît évident peut apparaître totalement contre intuitif pour l’autre, et vice versa. Certains comportements peuvent paraître déplacés, voire outrageants, car la politesse n’est pas la même partout. Une simple faute de goût, peut prendre des proportions exagérées. Pour reprendre l’exemple de la culture asiatique, un chef d’entreprise se montrera particulièrement réservé lors de rencontres professionnelles, alors qu’un Latin va davantage se mettre en avant et vouloir imposer sa parole et son point de vue. Il faut apprendre à composer afin de ne pas froisser les susceptibilités de chacun.

Voilà pourquoi l’enseignement purement commercial et technique doit obligatoirement être accompagné par l’apprentissage des us et coutumes de vos futurs partenaires commerciaux.

 

Quel est le cursus du BTS Commerce International

Comme tout BTS, le cursus du BTS Commerce International se déroule sur deux années. Il est indispensable de compléter l’enseignement théorique par des stages en entreprise.

La première année permet de découvrir les méthodes commerciales et de prospection à étranger. Dès les premiers mois, le référentiel stipule fortement de mettre en place des heures de théorie liées à l’étude et veilles commerciales. Cela consiste à analyser le marché d’un pays, sur un produit précis, et d’en déduire une étude sectorielle.

La deuxième année va plus loin dans les connaissances, avec des enseignements plus techniques du commerce international et de ses marchés. L’import / export est au cœur de l’enseignement, avec des cours sur la gestion des opérations internationales et l’apprentissage de tout le jargon qui s’y rapporte, en français et en anglais.

Le terme approprié est Incoterms qui est composé de la contraction de l’expression anglaise INternational COmmercial TERMS. Ce nom tout à fait officiel définit les droits et devoirs des acheteurs et vendeurs qui participent à des échanges internationaux et nationaux. Les Incoterms regroupent l’ensemble des échanges qui ont lieu entre le vendeur et l’acheteur.

Au cours de son cursus, l’étudiant en BTS Commerce International est amené à s’interroger sur la gestion de l’import / export. Les transports de marchandises sont de plus en plus remis en question et il est important de rationaliser les déplacements, ce qui s’applique également aux hommes. L’argument écologique, avec une empreinte carbone réduite à son extrême, tend à devenir prépondérant dans certains domaines, et cette tendance pourrait s’étendre à la majorité, voire la totalité des biens qui transitent d’un pays à l’autre. La capacité à envisager un négoce en tenant compte de son impact écologique est une qualité de plus en plus recherchée.

 

Les stages en entreprise

Dès la première année d’études, l’étudiant effectue un stage en entreprise, qui peut durer jusqu’à deux mois. Une partie au moins de ce stage – la moitié – doit se passer à l’étranger, que l’entreprise soit française ou étrangère.

Lors du choix de votre école, vérifiez qu’elle vous propose une aide pour trouver des entreprises à l’étranger qui sont susceptibles de vous accueillir. Une école qui veut donner toutes les chances à ses élèves monte des partenariats et des réseaux internationaux, afin de leur donner toutes les opportunités de faire leurs premières armes dans des entreprises de choix.

Au cours de ce stage en immersion, l’étudiant a l’occasion de perfectionner sa pratique des langues étrangères et de découvrir le mode de fonctionnement d’une entreprise étrangère. Il découvre les réalités du monde de travail et commence à comprendre l’application concrète des enseignements théoriques qu’il a reçus.

Les missions sont diverses et comportent généralement des études et veilles commerciales sur un pays étranger sélectionné par l’entreprise. Toutes les analyses sont précieuses : elles aident à choisir les zones d’implantation les plus judicieuses, et les stratégies commerciales qui seront les plus efficaces pour bien s’implanter dans le pays.

L’étudiant est également sollicité pour travailler en collaboration avec l’équipe commerciale en charge des transactions internationales. Il s’agit de suivre un dossier dans sa continuité, avec la partie administrative et les dossiers douaniers pour acheminer les produits.

Les stages permettent de conclure chaque année en apportant une expérience précieuse à l’étudiant qui ne manquera pas de l’indiquer sur son CV et qui commencera à remplir son carnet d’adresse, grâce aux rencontres que le stage lui a permis de faire.

 

Les programmes du BTS Commerce International

Étant un diplôme national, les programmes du BTS Commerce International sont communs à toutes les écoles. Les cours se partagent entre les matières générales (français, langue vivante étrangère, droit et économie) et un cursus de 5 enseignements professionnels :

  1. études et veilles commerciales internationales qui consistent à recueillir de l’information à l’étranger ;
  2. vente à l’export pour prospecter, vendre et suivre les offres adaptées ;
  3. achat à l’import pour prospecter, acheter et suivre les fournisseurs potentiels ;
  4. coordination des services support à l’import et à l’export pour travailler dans un contexte coopératif et adopter une démarche qualité ;
  5. gestion des relations dans leur contexte pluriculturel pour produire et animer un réseau relationnel avec des personnes de différentes nationalités.

 

Programme de la première année 

 

Matières

Heures hebdomadaires

Étude et veille commerciales internationales : étude et veille des marchés étrangers

6

Informatique commerciale

3

Vente à l’export : prospection et suivi de clientèle

6

Communication et management interculturels

2

Langue vivante 1

3

Langue vivante 2

3

Culture générale et expression

2

Environnement économique et juridique

6

Total :

31 heures

 

À cela s’ajoute un stage de 8 semaines minimum, dont 4 semaines à l’étranger.

 

Programme de la seconde année 

 

Matières

Heures hebdomadaires

Vente à l’export : prospection et suivi de la clientèle

2

Négociation vente

5

Négociation vente en langue vivante étrangère, pour chacune des langues choisies

2

Gestion des opérations d’import-export

7

Langue vivante 1

3

Langue vivante 2

3

Culture générale et expression

2

Environnement économique et juridique

6

Total

30 heures

 

À cela s’ajoute un stage de 4 semaines minimum, avant le passage de l’examen.

 

Enseignements optionnels pour les deux années

 

Matières

Heures hebdomadaires

Langue vivante 3

2

Aide au partenariat et à la mobilité

2

Accès des étudiants aux ressources informatiques et documentaires de l’établissement

3

 

Que faire après un BTS Commerce International

Le BTS Commerce International est ouvert à tous les bacheliers issus du système général : filière littéraire, scientifique, économique et sociale. Il est également accessible pour les bacheliers titulaires d’un diplôme technologique, comme le bac STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion).

 

La poursuite des études

Après deux années d’études, vous pouvez décider de poursuivre. Vous disposez d’une équivalence qui vous permet d’intégrer certains cursus, directement en troisième année.

Il vous suffit donc d’une année supplémentaire pour obtenir un Bachelor et encore une année supplémentaire pour le Mastère. Libre à vous de poursuivre ensuite avec un MBA, un cursus Grande École, ou toute autre spécialisation qui vous amène à bac + 5.

Poursuivre vos études vous permet de vous spécialiser dans les matières qui vous séduisent le plus. Vous pouvez opter pour des formations essentiellement marketing, management ou communication.

 

Entrer sur le marché du travail

Le BTS Commerce International vous permet de vous positionner immédiatement sur le marché du travail. Le BTS CI étant nationalement reconnu, les recruteurs savent à quoi correspond votre diplôme. Il vous permet de choisir parmi les très nombreux métiers en relation avec le commerce international.

 

Les débouchés métiers du BTS Commerce International

Voici quelques-uns des métiers envisageables avec votre BTS Commerce International :

  • responsable de la logistique ;
  • responsable des achats ;
  • assistant commercial ;
  • assistant commercial spécialisé export ;
  • assistant commercial spécialisé import ;
  • assistant-prospecteur
  • assistant aux achats à l’international ;
  • négociateur international ;
  • attaché commercial :
  • chargé de clientèle ;
  • technico-commercial ;
  • commercial import-export…

 

Vous devez tenir compte du fait que toutes les carrières sont évolutives. Avec le temps et l’expérience, vous pouvez évidemment progresser dans la hiérarchie et postuler les postes proposant de plus en plus de responsabilités.

 

Après quelques années, vous pouvez prétendre aux postes suivants :

  • manager import-export ;
  • manager d’équipe import-export ;
  • chef de produit ;
  • chef de projet ;
  • directeur commercial ;
  • responsable des achats…

 

 

Découvrez aussi d’autres écoles du Groupe NEXT!

Bachelor Institute : Découvrez aussi notre Bachelor Sport Management / Bachelor Luxe / Bachelor Évenementiel

Magnum : Découvrez le BTS Viti/Vinicole

Atlas : Découvrez le BTS Tourisme

Webtech : Découvrez le BTS SIO

Escen : Découvrez notre école de commerce à ParisLyon et Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *